Quelques conseils et guides pour pallier les petits problèmes de plomberie

Quelques conseils et guides pour pallier les petits problèmes de plomberie

Pour certains travaux, vous pouvez vous passer du plombier.Il vous faudra simplement adopter de bonnes techniques pour localiser d’où provient une fuite.Ce blog vous sera par ailleurs d’une aide précieuse pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Connaître le volume exact de perte d’eau de ses canalisations grâce à compteur

Quand votre facture d’eau monte au-delà de votre consommation d’habitude en moyenne, cela ne peut être autre qu’une fuite.

Fermer votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire votre compteur, est la 1ère mesure à adopter pour localiser l’origine d’une fuite. Patientez au moins douze à 24 heures avant de le remettre en marche

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un bloc note, d’un crayon ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de la fermeture et aussi au moment de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant fuit à votre système de tuyauterie :

  • Coupez complètement votre système d’alimentation d’eau en fermant le robinet situté au niveau du compteur, en aval. Ne le remettez en fonction seulement qu’après douze à 24 h.
  • Muni d’un stylo et de votre bloc papier , notez ce qui est indiqué sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, daL et l à droite de la virgule. A bout de douze à 24 h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite .
  • Après avoir laissé le compteur inactif pendant 12 à 24 h, remettez-le en marche et puis, notez ce qu’il affiche. Activez le robinet pour laisser circuler l’eau sans perdre le compteur de vue . Quand ce dernier tourne , cela veut dire que votre tuyauterie fuit. Relevez l’indication finale après l’avoir stoppé une nouvelle fois. A l’aide de votre machine à calculer trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Le débit réel de fuite d’eau se calcule en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite est maintenant décelée , le débit et le volume de fuite d’eau sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire consiste à inspecter toutes installations pour réparer la fuite d’eau .

Quelques astuces utiles pour dépanner une canalisation défectueuse

Un tuyau ou un raccord défectueux est souvent responsable d’une fuite d’eau plus ou moins importante.

  • Quel produit de bouchage choisir pour son tuyau fuyant en Cu ?

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont redoutablement efficaces pour boucher une fuite repérée au niveau d’ un tuyau en cuivre .

  • Problème de fuite détecté au niveau d’un raccord:

Quand le problème de fuite se trouve au niveau d’un raccord, seul le remplacement de joint permet d’y remédier efficacement.

  • Une fuite a été détectée au niveau de votre tuyau en Cu ? Bouchez- la à l’aide d’un mastic

On ne colmate pas une fuite de tuyau en cuivre sans poncer la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour l’essuyer. Ensuite, commencez par laquer minutieusement le tuyau en Cu sur une surface légèrement plus élargie que la fuite afin de pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Découpez le mastic en premier puis, modelez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’ un mélange de produit uniforme et moelleux. Appliquez-le sur la conduite ! Aplatissez manuellement la boulette sur la zone de fuite initialement abrasée . Assurez-vous-en l’ adhérence. Laissez sécher aussi longtemps que nécessaire .

  • Opérer un bouchage de fuite sur tuyauterie en cuivre , c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Assurez-vous d’abord que le tuyau soit bien propre et sec. Nettoyez-le avec un chiffon et servez-vous d’ un sèche-cheveux pour le sécher. Préparez déjà la bande adhésive pour pouvoir l’appliquer sur la conduite.

Que faut-il faire pour votre raccord fuyant ?

Une fuite a été détectée au niveau de votre bague en PVC. Que faire ? Trois possibilités s’offrent :

  • Remplacez-la si elle est défectueuse.
  • Resserrez-la si elle demeure encore en bon état de marche.
  • Replacez ou remplacez le joint si le problème ne réside pas au niveau de la bague elle-même.

sans-l-aide-d-un-plombier

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de colmatage s’adapte à son type de tuyauterie en Cu pour résoudre une fuite d’eau

L’identification d’une fuite est une opération qui s’avère parfois complexe. Défaut de conception , soudage de piètre qualité, effet coup de bélier, micro-vibration, gel de tuyauterie , défectuosité de tuyaux suite à un choc direct… Les causes et les origines sont nombreuses. Pallier une petite fuite, c’est plus facile avec un ruban ou mastic antifuite. Réparer un gros jet de fuite s’avère un peu plus délicat car nécessite l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Proposé en barres ou bien aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend 2 composants dissociés : adhésif et durcisseur . On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • Bande autoamalgamante :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

Résolution problème de fuite sur tuyau PVC : comment procéder

  1. Fermez votre principal système d’alimentation en eau

Le compteur a été coupé , il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser votre canalisation défectueuse .

  1. Otez la partie défectueuse à commencer par marquer et couper ses zones

Limitez votre découpe de part et d’autre de la partie abimée du tuyau PVC. Scindez- la ensuite en vous servant d’ une scie égoïne, d’une scie à métaux ou d’une scie à guichet.

  1. Les tronçons restants doivent être parfaitement ébavurés

Le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif est plus efficace qu’un ébavureur classique pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Passez tout de suite au délardage des différentes surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout et trempez-la dans de l’alcool pour nettoyer les manchons ; faites pareil pour toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de trois à 5 cm .

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le déglaçage des zones de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle .

  1. Prenez votre mètre à ruban pour calibrer les fragments de tuyau à changer

Dimensionnez la partie à enlever ; retirez un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau doit-être scindé :

Préparez votre tube de remplacement, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur des zones de découpe en utilisant un feutre . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par sectionner le tube . Après l’avoir terminé, polissez- en les zones de contacts .

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois mesuré et découpé, vous devez le connecter à votre système de tuyauterie :

Votre tuyauterie est maintenant prête à recevoir votre tronçon de tuyau de rechange ! Pensez tout d’abord à éloigner légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à défaire les colliers qui maintiennent la partie la plus courte. Ceci, pour qu’ elle soit retirée du mur ou bien déposée par terre.

  1. Collez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Coller le nouveau tronçon au système par le bout du tuyau et des segments de la conduite d’origine.
  1. Les manchons doivent être raccordés au tube :

Vous avez réussi à intégrer les manchons aux limites du nouveau tube ? Maintenant il vous faudra vous approprier du tube. Enfilez-le des deux côtés, de part et d’autre

6 conseils indispensables au remplacement d’une chasse d’eau

Vous avez décidé de procéder au remplacement de votre chasse d’eau existante, mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour réussir le démontage de votre chasse d’eau, n’oubliez jamais d’enlever son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette , c’est facile ! Dévissez-la simplement !. Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en déliant le fil en assurant la liaison à votre système de vidage.

  1. Vous pouvez enfin dire tchao à votre vieille chasse d’eau car il est temps de l’ôter définitivement

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90 degrés à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Détachez le joint du réservoir des toilettes :

Ouvrez le réservoir des toilettes sur cuvette en commencant par dévisser les écrous et puis, enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté . A l’aide d’une clé spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le mécanisme de fixation du réservoir.

  1. La pose de votre nouvelle chasse d’eau passe aussi par le replacement du réservoir sur la cuvette :

Le nettoyage du céramique passe avant la réinstallation du réservoir. vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clef spéciale pour ce faire. Opérez l’installation du nouveau joint mousse à son tour ; insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en parfaitement les écrous.

  1. Remontage robinet/flotteur , l’avant-dernière étape du montage de la chasse d’eau neuve :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, enfoncez le pas de vis dans le trou correspondant . Immobilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé appropriée , serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. apprêtez-vous à mettre en place la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 1/4 de tour dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est facile en 5 étapes

  1. Première précaution à prendre avant le nettoyage d’un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le débrancher de votre prise

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible du chauffe-eau .

  1. Vidangez votre chauffe-eau électrique en toute sécurité après l’avoir préalablement désactivé

La vidange n’est pas nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique à résistance stéatite tandis qu’elle est indispensable concernant un chauffe-eau électrique thermoplongée. En effet, il vous faudra nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Maintenant que la vidange est terminée , passez tout de suite à l’étape de la désinstalltion de la résistance du chauffe-eau

Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique , désinstallez la résistance située sous le capot de protection ! Dévissez également le capot de protection pour la détacher complètement .

  1. Aseptisez- la !

Pour purifier la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; nettoyez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez soigneusement à l’eau chaude.

  1. Après avoir totalement détarté le chauffe-eau électrique , pensez à réinstaller la platine puis, branchez et réactivez votre chauffe-eau électrique

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre chauffe-eau électrique.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire